Quand il est « implicitement recommandé  » de ne plus manifester.

Les manifestations pour le climat se passaient jusqu’à maintenant sans heurts, sans destruction, sans violence, voyez notre reportage de mars dernier.

Ce samedi, tout a basculé, la manifestation complètement pacifiste n’a pas pu se dérouler normalement.

Dès le départ, des échauffourées sur le boulevard St Michel, puis deux ou trois fois sur tout le parcours, pourquoi, comment ?

La plupart des gens ont quitté la manifestation à la demande de Greenpeace qui craignait pour la sécurité des participants.

Beaucoup qui étaient venus en famille, avec leurs enfants ont alors abandonné et sont rentrés chez eux, le moindre risque dissuade, et c’est normal.

Ceci a permis à notre gouvernement et aux médias de décompter beaucoup moins de manifestants, donc moins de pression, dire que c’était pas si puissant que cela, etc.

Il faut se rappeler qu’il y a des poursuites contre le gouvernement pour inaction climatique..

Les politiques sont pour l’instant incapables de maîtriser les dérives financières et par conséquence, avoir les budgets pour entamer une transition indispensable

Nous vous proposons de voir ce qui s’est passé sur la place d’Italie et l’avenue des Gobelins.

La manifestation est déclarée et autorisée par le préfet.

Donc, les forces de polices sont là pour nous protéger…

Et cela va loin, on a même vigipirate au cas où.

Place d’Italie
Avenue des Gobelins

Ils sont là pour nous protéger, donc on se sent bien en sécurité.

C’est bizarre, les lanceurs de LBD sont masqués, il y aurait une raison ?

Toujours Avenue des Gobelins

Tout se passe bien même si certains visages sont inquiets.

Et soudainement, les choses se crispent.

On voit de chaque coté de l’avenue des groupes qui ne sont pas des manifestants, mais qui ont des casques…. pour défendre le climat…

Pourtant, tout est calme….
Toujours Avenue des Gobelins…
Etranges, ces casques qui se mêlent aux manifestants !

Puis, les rues adjacentes sont barrées par la Gendarmerie…

Les médias, casqués, attendent de saisir les moments les plus saignants…

Ils réagissent aux premières explosions.

Quelques voix provoquent et insultent la police… on ne sait pas trop qui sont ces personnes…. un groupe de cinq, habillés globalement en noir, contactés par téléphone redescend en courant de la place d’Italie.

Le reste, vous avez pu le voir sur les médias.

Beaucoup de gens ont quitté la manifestation, comme à chaque épisode violent.

Nous en faisons partie.

Curieusement, après ces violences, la Préfecture a laissé un petit bout des manifestants rejoindre la Bastille, manifestation non déclarée mais accompagnée par les forces de l’ordre sans aucune répression, comme pour se racheter car bien relayé par tous les médias.

Happy end, tout va bien.

Crédit photo opsine 95 non réutilisable sans autorisation, s’adresser au site.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s