Municipales : Tout devient clair à Jouy-le-Moutier !

Listes déposées en préfecture.

Depuis des semaines, voire quelques petits mois, deux listes se rejetaient le fait d’être macronistes ou non, d’avoir sollicité l’appui du parti gouvernemental ou non, de l’avoir obtenu ou non.

Maintenant, tout semble clair, les listes de Jean Christophe Veyrine et d’Hervé Florczak sont étiquetées LDVC, c’est un choix de chaque candidat. C’est là que les listes de la majorité se regroupent sans donner d’étiquette tout en restant macron-compatibles. Hervé Florczak se défendant d’être « l’aile gauche » du centre macronien.

Il faut dire que les consignes du parti présidentiel étaient clairs.

Il a quelques mois, voilà comment était annoncée la statégie de LREM :

Désormais, le paysage semble plus évident, Christophe Flaux représente Lutte Ouvrière, nos deux listes « centristes » sont macron compatibles et le reste des forces écologistes et de gauche sont représentées par la liste Jouy-le-Moutier en Commun menée par Gérard Januario :

Notre écosystème se détériore à toute vitesse, les inégalités explosent et notre démocratie est ébranlée par un gouvernement qui saccage notre système et réprime avec violence les citoyens qui s’opposent à lui.

Sauver le climat, nos retraites, notre système social et la persistance de la démocratie, ces élections sont l’occasion de se rappeler nos valeurs.

Mais cette élection est aussi un moment d’espoir.

L’échelle locale est idéale pour commencer à refonder l’échange démocratique, en vous rendant à vous, citoyens, le pouvoir de décider. Non pas simplement en vous écoutant mais en vous faisant voter régulièrement sur les grands choix concernant notre commune. Ensemble, nous sommes les mieux placés pour changer significativement notre quotidien, pour engager la transition écologique et retrouver l’équité sociale, pour faire de Jouy-le-Moutier une ville au service de ses habitants.

ÉCOLES ET PETITE ENFANCE

  • Favoriser l’augmentation du nombre d’assistantes maternelles.
  • Proposer la construction d’une nouvelle école et d’une nouvelle crèche.
  • Rénover les structures existantes qui en ont besoin par des choix de matériaux et d’énergies écologiques (en commençant par l’école du Vast).
  • Faire des temps périscolaires de vrais moments d’éducation et de détente en se donnant les moyens de former des équipes d’animation stables et porteuses de projets.
  • Développer les activités culturelles en favorisant les projets en partenariats avec l’Éducation Nationale, les résidences d’artistes et l’intervention des associations.
  • Mettre en place un conseil municipal d’enfants qui permette aux élèves des écoles et aux collégiens de comprendre et de pratiquer au plus tôt les principes de la démocratie.

CULTURE

  • Créer un office municipal de la culture et de l’animation (géré par un conseil d’administration paritaire composé de représentant(e)s d’associations, de membres du personnel municipal, d’habitants volontaires et d’élus)
  • Augmenter et diversifier l’offre culturelle du Théâtre de Jouy
  • Revitaliser les LCR
  • Favoriser les échanges interculturels

BIEN-ÊTRE SOCIAL

  • Mettre en place un service de transport municipal gratuit, pour faciliter la mobilité dans Jouy (personnes âgées ou à mobilité réduite, relier les quartiers, centres de loisirs, sorties scolaires…), une partie peut être financée avec la région.
  • Privilégier la médiation et la présence humaine dans les quartiers pour prévenir la délinquance et réduire les incivilités.
  • Ouvrir un centre de co-working et de télétravail pour réduire les déplacements et créer du lien social.

URBANISME

  • Rendre le cœur de ville plus vert et plus convivial, notamment en déplaçant le parking pour sécuriser la place.
  • Retravailler le projet d’extension (site BP,etc.)
  • Veiller à ce que les nouvelles constructions soient vraiment des écoquartiers.
  • Tendre vers la RT2020 (la future norme énergétique) et favoriser la mise en place de photovoltaïque en auto-consommation partagée, y compris sur les parc d’entreprises. Favoriser le stockage d’énergie non polluant. Le financer en faisant appel aux aides régionales et nationales.
  • Compléter le réseau de Pistes Cyclables (vélos, trottinettes, monoroues…) et faire la signalétique adéquate. Augmenter les places de parking pour ces mobilités alternatives.
  • Réduire les feux stop inutiles qui coûtent très cher à l’entretien en multipliant les signalisations des passages vélo et piétons (éclairage led alimentés en photovoltaïque), garantir un flux automobile réduit au minimum mais fluide pour limiter la pollution.

Propositions pour Cergy-Pontoise

Nous défendrons ces propositionsauprès de l’agglomération :

Un Projet Alimentaire Territorial favorisant circuits courts, et agriculture biologique

Une régie publique qui rendra aux Cergypontains la maîtrise de leur eau

La tarification sociale des transports en commun, pouvant aller jusqu’à la gratuité

L’encadrement des loyers et la rénovation des logements sociaux

Les aides à la rénovation énergétique de tous les logements

Des conseils citoyens, un budget participatif & le Référendum d’Initiative Citoyenne

Un campus universitaire qui ne sacrifiera pas ses missions de service public sur l’autel des classements internationaux et de quelques projets de prestige.

Les Liens